Comme vous le savez le gouvernement a arrêté sa stratégie vaccinale, arrêtée par le ministre des Solidarités et de la Santé, vise à déterminer les personnes prioritaires à la vaccination, en fonction des enjeux de santé publique et de l’arrivée progressive des doses de vaccins.

Objectifs et principes

La stratégie vaccinale, arrêtée par le ministre chargé de la Santé, détermine qui sont les personnes prioritaires pour la vaccination, à quel moment et pourquoi.

Elle doit permettre de remplir trois objectifs de santé publique :

  • faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie
  • protéger les soignants et le système de soins
  • garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination

Elle repose sur trois principes : non obligatoire, gratuité, haute sécurité


Pour la phase 1

Les personnes concernées sont :

  • les personnes âgées résidant en établissements (par exemple EHPAD et USLD),
  • les professionnels y exerçant et présentant un risque élevé (âge supérieur à 50 ans, pathologies).

Pour les phases 2 et 3

Les personnes concernées sont :

  • Phase 2 : les personnes âgées de plus de 75 ans, puis les personnes âgées de plus de 65 ans et atteints de pathologies, ainsi que les professionnels de santé et du médico-social de plus de 50 ans et atteints de pathologies
  • Phase 3 : les autres tranches de la population susceptibles d’être infectées et non ciblées antérieurement

Les phases 4 et 5 permettront d’ouvrir largement la vaccination aux plus de 18 ans sans comorbidités


Conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé, la montée en puissance de la vaccination sur le territoire s’opère par étapes progressives pour assurer que la protection qu’offre la vaccination profite en priorité aux personnes qui en ont le plus besoin. La campagne de vaccination s’effectuera progressivement, selon les étapes suivantes.

Depuis le 27 décembre 2020

  • Les résidents d’établissements accueillant des personnes âgées et résidents en services de longs séjours (EHPAD, USLD, foyers-logements, résidences autonomie)
  • Les personnes en situation de handicap vulnérables qui sont hébergées en maisons d’accueil spécialisées et en foyers d’accueils médicalisés
  • Les personnels exerçant au sein des établissements précédemment cités (employés directs ou employés d’entreprises prestataires), âgés de 50 ans et plus ou porteurs de maladies les exposant à des formes graves de Covid et qui se signale comme volontaire.
  • Les professionnels de santé de ville et d’hôpital âgés de 50 ans et plus ou porteurs de maladies les exposant à des formes graves de Covid.
  • Les ambulanciers, aides à domicile, pompiers âgés de 50 ans et plus ou porteurs de maladies les exposant à des formes graves de Covid
     

Dès le 18 janvier 2021

  • Les personnes âgées de 75 ans et plus qui ne sont pas en établissement mais qui sont à domicile, soit 5 millions de français
  • Puis les personnes âgées de 65 à 74 ans, soit 7 millions de français

Au cours du Printemps 2021

Elargissement aux autres tranches de la population, susceptibles d’être infectées et non ciblées antérieurement. 

  • Les personnes âgées de 50 à 64 ans
  • Les professionnels des secteurs essentiels au fonctionnement du pays en période épidémique (sécurité, éducation, alimentaire)
  • Les personnes vulnérables et précaires et des professionnels qui les prennent en charge
  • Les personnes vivant dans des hébergements confinés ou des lieux clos
  • Le reste de la population majeure.

source gouvernementale