« Contact Covid » : arrêter les chaînes de transmission du virus pour stopper l’épidémie.


La stratégie « Tester, alerter, protéger » suppose de continuer à agir pour limiter la circulation du virus. En plus de l’application des mesures barrières, elle s’appuie sur le repérage précoce des symptômes, la réalisation de tests de dépistage et l’isolement des personnes testées positives au Covid-19 (malades ou asyptomatiques) ainsi que des personnes ayant été en contact avec ces personnes.


Consulter dès les premiers symptômes

Premier réflexe à avoir : surveiller l’apparition des premiers signes de la maladie Covid-19.

Les signes les plus fréquents sont la toux et la fièvre (ou la sensation de fièvre) mais d’autres signes peuvent également être présents : perte brutale du goût ou de l’odorat, maux de tête, forte fatigue, courbatures, douleurs thoraciques, essoufflement, diarrhée… ou d’autres signes repérés par les personnes de l’entourage (confusion…).

Si l’un ou plusieurs de ces symptômes apparaissent, il faut appeler son médecin sans délai.

En cas de difficultés respiratoires, il faut appeler immédiatement le 15.


Et si l’on n’a pas de médecin traitant ?

Pendant la période de l’épidémie,  l’Assurance Maladie a mis en place un numéro destiné à aider les patients susceptibles d’avoir le Covid-19 à trouver un médecin quand ils ne peuvent accéder normalement à leur médecin traitant.

Ce numéro d’appel, le 09 72 72 99 09 (service gratuit + prix de l’appel), est ouvert 7 jours sur 7, de 8h30 à 17h30.

Réservé aux seuls patients susceptibles d’être atteints du Covid-19 et ne présentant pas de signe de gravité, il permettra de leur donner une liste de plusieurs médecins généralistes disponibles, et qui ont préalablement indiqué à l’Assurance Maladie leur accord pour recevoir des patients potentiellement atteints du Covid-19 n’appartenant pas à leur patientèle habituelle.

Les téléconseillers de l’Assurance Maladie pourront également orienter ces patients pour qu’ils bénéficient d’un test de dépistage, accessible sans prescription, en leur indiquant les sites de prélèvement les plus proches de chez eux.

Ce dispositif n’a pas vocation à être prolongé au-delà de la période de l’épidémie.

Source

Assurance Maladie